fini


fini

fini, ie [ fini ] adj.
XIIIe; de finir
1Qui a été mené à son terme, achevé, terminé. Mon travail est fini. Ses études sont finies.
Par ext. Produits finis, qui peuvent être utilisés dès leur sortie d'usine. Produits semi-finis.
Spécialt Mené à son point d'achèvement, de perfection. Un livre « doit être composé, sculpté, posé, taillé, fini et limé » (Vigny). léché, 2. poli. Dont la finition est de qualité. Vêtement bien fini.
Subst. (1771) Le fini : la qualité de ce qui est soigné jusque dans les détails. ⇒ perfection. « L'art assyrien, comme l'art roman, se refusaient au fini autant que Corot » (Malraux).
2Péj. Parfait en son genre. accompli, achevé. Un menteur fini. fieffé.
3Qui est arrivé à son terme. Les vacances sont finies. Ellipt Finie la belle vie ! Une époque, un monde fini. disparu, évanoui, révolu. « Il s'agissait de sentiments révolus, finis » (F. Mauriac). C'est fini, on ne m'y reprendra plus (cf. C'est terminé). Tout est fini entre eux : ils sont séparés. C'est fini, bien fini (cf. C'en est fait).
(Personnes) C'est un homme fini, diminué, usé au point d'avoir perdu toute possibilité d'agir, de réussir; qui a perdu toute considération, discrédité. ⇒ has been. « On racontait tout haut un scandale affreux. Ce pauvre Vandeuvre était fini » (Zola).
4Philos. Qui a des bornes. limité; finitude. Univers, corps, êtres finis. Subst. Le fini et l'infini. Math. Ensemble fini, dont le nombre d'éléments est limité.
⊗ CONTR. Imparfait, inachevé; infini.

fini Participe passé de finir. ● fini nom masculin Qualité de ce qui est soigneusement achevé, qui a fait l'objet d'une finition : Un meuble qui manque de fini. Ce qui est borné, limité. Caractéristique de l'état de surface d'un papier ou d'un carton. ● fini (citations) nom masculin Pierre Reverdy Narbonne 1889-Solesmes 1960 Le fini ne se distingue de l'infini que par l'imperfection. En vrac Éditions du Rocherfini (expressions) nom masculin Fini crispé, papier à surface crispée. ● fini (synonymes) nom masculin Qualité de ce qui est soigneusement achevé, qui a fait...
Synonymes :
Fini crispé
Synonymes :

fini, ie
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Terminé.
|| Porté à son point de perfection. Vêtement bien fini.
d2./d Péjor. Parfait en son genre. Une canaille finie.
d3./d Un homme fini, usé physiquement, moralement, intellectuellement, ou qui a perdu tout son crédit.
d4./d PHILO Qui a des bornes. Un être fini. Ant. infini.
|| MATH Qualifie une grandeur qui n'est ni infiniment grande, ni infiniment petite.
rII./r n. m.
d1./d Qualité d'un ouvrage porté à la perfection jusque dans les détails. Manquer de fini.
d2./d PHILO Ce qui a des bornes. Le fini (par oppos. à l'infini).

⇒FINI, IE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de finir.
II.— Emploi adj.
A.— Achevé, arrivé ou conduit à son dernier état.
1. [En parlant d'une chose]
a) Conduit à sa fin, achevé une fois pour toutes. Travail, ouvrage fini. Voilà enfin ce long épisode fini (STENDHAL, Souv. égotisme, 1832, p. 18). Avec elles [les semailles] les grands travaux sont finis (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 252).
[Ds des expr. signifiant qu'un terme définitif est atteint]
C'est fini. Lorsqu'un savant allemand a traité un point d'histoire, c'est fini à tout jamais (BLOY, Journal, 1900, p. 397). Mais que c'est bon aussi de mourir! Alors que c'est bien fini et que s'étend sur nous peu à peu l'obscurcissement comme d'un ombrage très obscur (CLAUDEL, Annonce, 1912, IV, 3, p. 95).
Rem. Pour la formule n, i, ni, c'est fini, cf. QUEM. DDL t. 15.
C'en est fini de + subst. ou inf. Aujourd'hui, c'en est fini en littérature de la religion de la famille (GONCOURT, Journal, 1879, p. 28). La vie serait trop intolérable avec la certitude que c'en est fini de comprendre et que le même point d'interrogation est pour toujours posé sur l'horizon (BOURGET, Essais psychol., 1883, p. 63).
Fini de...! [Avec inf.] Jusqu'ici on a parlé des paysans pour raconter des histoires comiques. Maintenant, fini de rire! (RENARD, Journal, 1906, p. 1078).
Fini...! [Avec subst.] Mais adios! Fini, le coprah! Fini, le caoutchouc! (CLAUDEL, Part. midi, 1949, III, p. 1125).
b) En partic. [En parlant d'une œuvre d'art] Achevé dans le dernier détail. Synon. fignolé; anton. ébauché, esquissé. C'est une toile lumineuse où tous les personnages et les objets prennent un relief étonnant. C'est fini en diable et c'est spacieux (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 169). Le cliché m'avait frappé par son aspect d'ouvrage de précision, fini et étincelant (CAMUS, Étranger, 1942, p. 1202).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Qualité de ce qui est achevé dans le dernier détail, à la perfection. Objections qu'on serait tenté d'élever sur le manque d'ordre, l'insuffisance et le peu de fini d'objets aussi essentiels (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 861). Un paravent japonais d'un fini précieux (ZOLA, Nana, 1880, p. 1348). Ses yeux étincelants qui semblaient lui sortir de la figure, voyaient tout, réglaient tout, assuraient dans « le dîner au Grand-Hôtel » aussi bien le fini des détails que l'harmonie de l'ensemble (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 691).
2. [En parlant d'une pers.] Qui pousse une qualité (bonne ou mauvaise) à son plus haut degré. Même dans un homme comme Hugo, politicien fini, pourri de politique (PÉGUY, V.-M., comte Hugo, 1910, p. 749). C'est un troupier fini et qui ne bavarde pas sur le service (BOURGET, Sens mort, 1915, p. 37).
B.— Qui a fait son temps, usé.
1. [Au physique]
a) [En parlant de choses] Costume fini. Et pourtant, autour d'eux, c'étaient des aspects de non-vie, de monde fini ou pas encore créé (LOTI, Pêch. Isl., 1886, p. 62). Mais on sent que ce n'est pas une raison, et que c'est déjà vieux, fini (RENARD, Journal, 1900, p. 562).
b) [En parlant d'une pers.] Synon. usé, vidé (fam.). Il ne produit rien. On dit qu'il est « fini » (ROLLAND, Beethoven, 1937, p. 92). Synon. condamné. Il dit qu'il est fini, qu'il ne guérira pas (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 249).
2. [Au moral] Déconsidéré, perdu de réputation. On racontait tout haut un scandale affreux. Ce pauvre Vandeuvres était fini (ZOLA, Nana, 1880, p. 1405). J'achève de me perdre dans l'opinion... Je suis un homme fini (CUREL, Nouv. idole, 1899, III, 2, p. 238).
C.— PHILOS. et cour. Limité, délimité. Anton. illimité, infini. Tout devoir est fini. Il est limité par les autres devoirs (DURKHEIM, Divis. trav. soc., 1893, p. 218). Je ne dispose plus que d'un nombre fini de termes pour exprimer les nuances en nombre infini que mes impressions pourraient revêtir (H. POINCARÉ, Valeur sc., 1905, p. 224). L'homme, par suite de sa place limitée dans l'univers, être relatif et fini par essence (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 455).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Fait d'être limité, ce qui est limité. Car dans le premier cas, la raison disparaît devant la foi, comme le fini devant l'infini (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 65). La notion de l'infini peut-elle être donnée par le fini, s'il ne contient pas un principe d'infini? (MONTHERL., Olymp., 1924, p. 261).
MATHÉMATIQUES
Ensemble fini. Qui est constitué par un nombre limité d'éléments. Le nombre cardinal, qui a son origine dans le dénombrement des ensembles finis, a été étendu aux ensembles infinis (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 16).
Nombre entier fini. Que l'on peut ,,obtenir par l'addition de l'unité à elle-même, soit unique, soit répétée un nombre de fois tel que l'une de ces répétitions soit la dernière`` (LAL. 1968). Ce rang doit venir après tous les rangs numérotés par des entiers finis (Gds cour. pensée math., 1948, p. 192).
Nombre réel fini. ,,Inférieur à quelque nombre entier fini`` (LAL. 1968).
Grandeur finie. Mesurable par un nombre réel fini. Mathématiciens et philosophes se heurteront sans succès au paradoxe de la grandeur finie composée d'une infinité de points dépourvus de grandeur (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 40).
REM. 1. Finitisme, subst. masc., philos. Système de pensée d'après lequel tout est limité. L'esprit tantôt nie aveuglément l'infini actuel au nom d'un finitisme sans conviction (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 41). 2. Finitiste, adj. et subst., philos. a) Adj. Qui admet le principe du finitisme. Analyse finitiste. La pensée moderne, qu'elle soit panthéiste, agnostique ou finitiste (Dict. théol. cath. t. 4, 1re part., 1920, p. 1295). b) Subst. masc. Partisan du finitisme. Classer les mathématiciens en finitistes et infinitistes (E. BOREL, Paradoxes infini, 1946, p. 8).
Prononc. et Orth. :[fini]. À propos du fém., on notait : ,,Les voyelles suivies d'un e muet final sont généralement fermées et quelque peu plus longues que si elles étaient seules (...) Les voyelles é, e(r), i, eu, u sont légèrement plus brèves [que les voyelles correspondantes suivies, dans l'orth., d'un e muet final], mais néanmoins fermées; ou est moyen`` (ROUSS.-LACL. 1927, pp. 140-142. Ds Ac. dep. 1718. Fréq. abs. littér. :11 683. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 11 496, b) 19 576; XXe s. : a) 20 617, b) 16 987. Bbg. DUCH. Beauté. 1960, pp. 138-139. — QUEM. DDL t. 15.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fini — fini …   Dictionnaire des rimes

  • fini — fini, ie (fi ni, nie) part. passé de finir. 1°   Qui est à sa fin. •   Et l on verra peut être avant ce jour fini Ma passion vengée et votre orgueil puni, CORN. Méd. II, 3. •   Et ce soir destiné pour la cérémonie Fera voir pleinement si ma haine …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Fini — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Fini — ist der Familienname folgender Personen: Gianfranco Fini (* 1952), italienischer Politiker Leonor Fini (1908–1996), argentinische Malerin Massimo Fini (* 1934), italienischer Publizist Vincenzo Fini (1606–1660), Jurist, Prokurator von San Marco… …   Deutsch Wikipedia

  • fini — FINÍ, finesc, vb. IV. tranz. (înv.) A sfârşi, a isprăvi, a termina. – Din fr. finir, lat. finire. Trimis de LauraGellner, 11.05.2004. Sursa: DEX 98  FINÍ vb. v. finaliza, isprăvi, încheia, sfârşi, termina …   Dicționar Român

  • FINI (L.) — FINI LEONOR (1908 1996) Peintre français, d’origine italienne, née à Buenos Aires. Après une enfance passée en Italie, à Trieste, Leonor Fini s’installe fort jeune à Paris. Elle participe en 1936 à l’exposition surréaliste de Londres, mais se… …   Encyclopédie Universelle

  • Fini — can refer to:*Gianfranco Fini, Italian politician *Leonor Fini, Argentine artist …   Wikipedia

  • fini — Fini, [fin]ie. Il a les significations de son verbe. Il est aussi adj. & sign. Qui est limité determiné, borné. Un nombre fini. un estre fini …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fini de — ● Fini de se dit pour indiquer qu un terme est mis à une situation : Fini de rire …   Encyclopédie Universelle

  • fini — fini, e adj. Achevé, accompli dans son genre : C est une vache finie. / Sans avenir : Il est fini …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.